Chalifert, nature (et) découverte

Publié le par La Plume de Chalifert

Chalifert-nature-001.jpg
Honi soit qui mal y pense
Notre petit village a toujours attiré de nombreux Franciliens qui venaient chercher dans son cadre champêtre, un repos bien mérité.
Il fut également très prisé pour ses bords de Marne et certains, au mépris des crues qui les dévastaient régulièrement, y construisirent leurs petits refuges qui, au fil du temps et des agrandissements plus ou moins sauvages, devinrent leurs demeures au moment de la retraite.
La guinguette de l’Ermitage eût ses heures de gloire au XIXème siècle et, après un passage à vide au milieu du XXème, retrouva son lustre et une clientèle fidèle tout au long des décennies passées. Souhaitons-lui longue vie !
Mais, qui sait qu’en 1936, lors du Front Populaire et de l’instauration des congés payés, notre petit village abrita (si l’on peut dire !) le « Camp des Amis de la Nature » dont on peut découvrir combien cette nature était belle si l’on en juge par la photo ci-contre !
C’est en feuilletant le magazine l’Express du 7 août 2013 que je l’ai remarquée. Elle est l’œuvre du photographe Pierre Jamet (1910-2000), et la rêveuse jeune femme s’appelait Dina Vierny. Elle fut le modèle de Maillol et l’amie de Pierre Jamet.
Cela laisse tout de même rêveur !
 
 
 
La Plume bureau_057.gif   
     
 Publié le 7 septembre 2013
 

Commenter cet article

IMyrtille 14/09/2013 16:37

Il est vrai que cette rêveuse qui peut paraître comme un miracle de la nature, au point qu'elle puisse inspirer l'oeil du photographe qui la découverte laisse rêveur ou rêveuse... dissimulant une
partie de ses charmes derrière une épaisse chevelure digne de faire la pub de produits capillaires!
Mais aujourd'hui c'est sur une autre spécialité de Chalifert que se porte mon intérêt: Les abeilles, intérêt éveillé je pense par de longues promenades longeant les espaces verts à fauchaisons
tardives, faisant office de 'cantines' à toute la faune ailées de ma région! Abeilles, papillons et même les bourdons se partagent le festin!
Les abeilles vous l'avez dit, La plume, dans une ancienne rubrique, adorent le Chanel N°5, pour ne pas courir de risques, pour les observer de près, je ne me parfume pas! On dit que les abeilles
sont en voie disparition? je viens de lire qu'elles sont en sursis pour deux 2 ans, l'Europe ayant décidé d'interdire 3 insecticides toxiques pour les abeilles...et pourquoi QUE pendant deux
ans...il serait peut-être temps de les interdire à vie si on ne veut pas que mort s'en suive pour nos ruchers! Certains de ces insecticides sont foudroyants, d'autres juste capables de faire perdre
aux abeilles le sens de leur orientation et donc la faculté de retrouver leurs ruches, ce n'est pas juste pour mes ruchers de Bourgogne que je m'insurge, mais pour tous les ruchers y compris ceux
de Chalifert, et même de l'Ile d'Ouessant, bien que actuellement ils semblent encore protégés. Mais...que peut-on faire? Une manif peut-être comme pour les grandes causes à défendre, avec des
banderoles " La VIE pour tous...même les abeilles!" une lectrice adepte de Nature et Découvertes