D'une campagne méprisée

Publié le par La Plume de Chalifert

 P1240013.JPG

Roland-Garros restera parisien

Aviez-vous réellement crû, habitants de Chalifert, que le célèbre tournoi de tennis de Roland-Garros serait transporté dans notre campagne seine-et-marnaise, tellement snobée par les gens de l'Ouest parisien ?

Mais aussi, n'est-ce pas notre faute si nous donnons une image dégradante de notre département en laissant nos chiens se servir des trottoirs paysagés pour y faire leurs besoins ? Je parle ici de Chessy car notre village n'est pas assez riche pour se payer ce luxe. Un mal pour un bien ?

En revanche, nous avons la chance d'avoir à proximité, un manège réputé, mais dont les cavaliers n'hésitent pas à laisser leurs chevaux se soulager sur nos routes et nos petits chemins de promenade. Pourquoi le crottin de cheval serait-il plus noble que les excréments de chiens ? Si autrefois les bonnes gens le ramassaient pour servir d'engrais à leur plantations, eu égard à ce que les chevaux mangent aujourd'hui, nous ne sommes plus certains que le crottin ne tuerait pas nos plantes.

Dans la plupart des villes touristiques les chevaux qui tirent des calèches sont munis d'un petit sac sous la queue.

Si nous voulons améliorer l'image de notre campagne, pourquoi ne pas commencer par la rendre plus propre ?

Certes, cela ne fera pas changer d'avis les dirigeants de la Fédération Française de Tennis, mais nous apportera quelques satisfactions.

Pour nous consoler de ce boycott, rappelons que Marne-la-Vallée a été éliminée en finale après Gonesse et Versailles !

La PlumeClipart image fourniture encrier plume

Publié le 14 février 2011

PS.Ce qui devrait nous réjouir (si l'on veut) : en 2006 la mairie de Paris ramassait quotidiennement 16 tonnes de déjections canines. Le problème n'a certainement pas évolué dans le bons sens. Pas de quoi pavoiser !

Commenter cet article