De la place des femmes dans la société

Publié le par La Plume de Chalifert

Liste-Mieux-Vivre.jpg

Ou la féminisation des conseils municipaux

C'est en août 1974, à la faveur d'une élection partielle, en pleine chaleur du mois d'août, que deux femmes firent leur entrée au conseil municipal de notre commune.

Une révolution à cette époque où la femme était encore considérée comme sans cervelle et incapable de gérer un budget, fût-il celui de son propre foyer.

S'ensuivit une lente évolution des mentalités des villageois, peu enclins à cette époque où ils étaient environ un peu plus d'une centaine en âge de voter, et souvent âgés, à accorder leur confiance à ces êtres bizarres qui voulaient siéger autour du tapis vert.

Bien sûr les tâches concernant l'école, le social, les anciens, les fêtes, leur étaient dévolues en priorité.

Heureusement, au cours des 20 années qui suivirent, le quota des femmes augmenta légèrement, pour devenir majoritaire lors de la dernière élection de 2008.

Aujourd'hui, toutes ces femmes (8) sont réparties équitablement dans toutes les commissions, qu'elles concernent l'environnement, l'urbanisme, les finances etc.

La plupart d'entre elles portent trois casquettes : celle de la femme au travail, de la mère de famille et de la conseillère municipale ou maire-adjointe, et semblent réussir dans chacune de leurs activités.

A quand une femme maire à Chalifert ?

                                                                                       ***

Publié le 14 mars 2010

Commenter cet article