De la propreté de notre village

Publié le par La Plume de Chalifert

Et si nous nous y mettions tous ?

Poubelles.jpg

Depuis quelque temps déjà, un agent technique – Jean-Claude en l’occurrence – est chargé d’arpenter le village, chaque matin, rue après rue, pour ramasser papiers gras ou non, paquets de cigarettes (vides en principe), mégots, canettes de bière, de soda, bouteilles, déjections canines ou oiseleuses (je trouve que c’est plus joli que crottes d’oiseaux !) etc. Et tout cela bien que de magnifiques poubelles de la couleur chère à notre maire , offertes par un généreux donateur, prêtent leur embouchure au recueil de tous ces déchets.

Je concède qu’il soit difficile, si l’on est quelque peu paresseux et mal entraîné, d’atteindre une poubelle en lançant ses ordures par la fenêtre de son véhicule !

Toutes les personnes qui, comme moi, vont et viennent dans les rues du village, ont pu constater cette nette amélioration de la propreté de nos 5,800 km de voies bitumées et de leurs trottoirs.

Malgré ce nettoyage quotidien, chaque matin, rue après rue… Jean-Claude doit tout recommencer et revenir au local technique avec le même poids de déchets de toutes sortes…

Ainsi que vous pourrez le constater si vous avez la curiosité de vous rendre sur le blog de Nicolas (clic), les travaux effectués chaque jour sur la commune sont divers et variés, et si ce ramassage quotidien pouvait être évité, nos agents techniques pourraient se consacrer à d’autres tâches.

Et si nous faisions tous un petit effort ?

Il est évident que nous ne pouvons en demander autant à ceux qui ne font que traverser le village en le polluant, tant par leur vitesse, leurs gaz d’échappement que par leurs détritus .

Pour information, aux USA, il en coûte 1 000 $ (753 € au cours du jour) pour un petit papier jeté sur la chaussée !

La PlumeClipart image fourniture encrier plume

Publié le 8 février 2012

Commenter cet article