De la saison des noix

Publié le par La Plume de Chalifert

 16-septembre-le-noyer-aux-anes--anes.JPG

Notre campagne, petit pays de cocagne ?

Le noyer à Dieu semble tenir ses promesses et ses branches chargées de fruits tombent jusqu'à terre. Mais ils ne sont pas encore mûrs !

Plus loin, le noyer aux ânes que j'ai ainsi baptisé car, dès que l'on s'en approche, la famille Âne au grand complet (4) se précipite pour quémander quelque carotte que personne ne lui offre. Une caresse sur leurs jolis museaux, et ils rejoignent, dépités, les moutons qui bêlent dans le pré.

Les noix offrent à nos mains leurs écorces déjà ouvertes et l'on peut, sans effort, venir à bout de leur faible résistance et récolter des fruits que l'on dégustera après les avoir déshabillés de leur fine peau amère.

16 septembre - églantines

Sur le bord des champs, d'autres fruits attirent l'oeil : les sanglantes petites baies de l'églantier avec lesquels certains font de la confiture (et d'autres du poil à gratter ! ).

16-septembre---raisin-noir.JPG

Plus loin, nichées dans un mur de verdure, pendent de jolies grappes de raisin pourpre. Il faut y goûter car ce raisin n'est pas traité. Il n'a certes pas la suavité d'un Muscat, mais son petit goût acide n'est pas désagréable. Le raisin doré dépasse des murs, et s'entremêle avec le lierre en fleur.

16-septembre---raisin-blnc.JPG

Une cascade de mûres rouges et noires tombe des fortifications de la tour Taratte...

16-septembre---mur-de-mures.JPG

Partout dans notre petite campagne, quel que soit le chemin emprunté, noyers et noisettiers abondent. Si le vent d'automne les secoue un peu, une manne céleste tombera bientôt sur nos chemins.

Attention toutefois à ne pas se trouver sous les arbres à ce moment précis !

16 septembre L'âne

Un petit bonjour du père âne !

La PlumeClipart image fourniture encrier plume

Publié le 22 septembre 2010

Commenter cet article