Des dangers du téléphone portable

Publié le par La Plume de Chalifert

Telephone-portable.jpg

En sommes nous bien conscients ?

Une amie ayant assisté à une formation de secouriste organisée par la Croix Rouge de son département, m’a gentiment fait profiter de tous les gestes ou petits trucs, pas toujours évidents, qu’il y a lieu de pratiquer dans certaines circonstances. J’aurai l’occasion d’y revenir...

Un chapitre de cette formation m’a toutefois particulièrement alertée : l’usage proscrit du téléphone portable dans les stations-service.

Comme moi, peut-être avez-vous remarqué, ou pas car il n'y en a pas partout, le pictogramme du téléphone barré sur les poteaux des pompes à essence ? Mais, comme moi, peut-être n’avez-vous pas pris le temps de lire les explications si tant est qu’elles figurent auprès de cette image ?

J’ai donc été bien étonnée d’apprendre qu’il n’était pas seulement interdit de téléphoner aux pompes pour leur annoncer que nous prenions du carburant, mais qu’il était dangereux, eu égard aux ondes que cet appareil émet, de le porter tout simplement sur soi.

Une étincelle peut en jaillir et hop ! Grillade assurée !

Il est donc préférable de le laisser dans son véhicule, éteint, mais il n’est cependant pas utile de le rallumer, dès le plein fait, pour s’en servir et griller les "STOP" un peu plus loin en racontant sa vie !

La PlumeClipart image fourniture encrier plume

Publié le16 mai 2012

Commenter cet article