Des Grands Travaux du bon Saint Eloi

Publié le par La Plume de Chalifert

Allee-Saint-Eloi-12-octobre-2012.jpg
Jusqu'en 2050 ?
Il m’arrivait souvent autrefois d’inclure dans mes promenades l’Allée Saint Eloi qui était en ce temps-là à peu près praticable.
 
Depuis quelques mois, seuls les très courageux osent s’y aventurer.
 
Je me suis donc fait conter par le menu le déroulement des travaux engagés dans ce petit bout de rue par la très puissante organisation Marne et Gondoire qui règne en maître sur nos villages.
 
Découpage de l’asphalte remplacé par un agrégat après dépose, puis repose de canalisations sans amiante, eau envoyée par un tuyau individuel à chaque maison avec coupures malicieuses par de hardis promeneurs. Tags intempestifs en toute impunité dans ce no man’s land qu’était devenue l’allée et où la police n’osait plus s’aventurer sous peine de devoir revenir en marche arrière.
 
Gros engins de chantier faisant plus de bruit que ceux construisant des gratte-ciel. Boue dans les premiers mois, circulation interdite dans un sens ou l’autre, voire les deux, poussière pendant la sécheresse qui empêchait toute tentative de marche, les voitures passant à tombeau ouvert soulevant des nuages qui poudraient promeneurs et maisons dont les habitants ne pouvaient ouvrir les fenêtres sous peine d’étouffer.
 
Puis, la pluie est revenue, les engins passent toujours en sifflant lorsqu’ils sont en marche arrière, et les passants ne passent plus car, sauf à porter des bottes d’égoutiers, ils n’osent se hasarder entre les trous d’eau boueuse sous peine de se fracturer un membre ou plusieurs.
 
Alors, ceux qui en possèdent une prennent leur automobile pour faire quelques centaines de mètres ou… déposer leurs ordures, bien triées, dans les poubelles qui ornent l’une des extrémités de l’allée.
 
A ce propos, à l’heure où les feuilles d’impôts tombent sur leurs maisons, peuvent-ils espérer être exemptés de la taxe « ordures ménagères » et « recyclables » ?
La Plume
Publié le 12 octobre 2012
PS. A propos de Grands Travaux, il serait ingrat de ne pas citer ceux réalisés cet été au profit des tout-petits. Une adorable vidéo, en page d’accueil, nous fait visiter l’école maternelle  (clic) sur un air de musique douce. L’on aimerait retomber en enfance uniquement pour pouvoir s’asseoir derrière ces jolis bureaux, ou faire la sieste dans les petits lits superposéssmiley.     

Commenter cet article