Des médecins célèbres de notre village

Publié le par La Plume de Chalifert

Philippe-Charlier
Des os et des hommes
Tout Chaliférois de naissance ou d’adoption, a entendu parler de Charles Vaillant, grand radiologue qui consacra et perdit sa vie au service de la science, et dont la dépouille git dans notre petit cimetière. Victime des rayons, Charles Vaillant subit de nombreuses interventions chirurgicales, jusqu'à l'amputation de ses bras, dont l'étude eût sans doute réjoui le docteur Philippe Charlier.
Mais qui connaît Philippe Charlier (clic) ?
Difficile aujourd’hui de dire qu’on ne l’a pas rencontré, au moins une fois sur un plateau de télévision, ou vu son visage particulièrement avenant dans les pages du Figaro ou de revues scientifiques.
Le saviez-vous ? Philippe Charlier est né le 25 juin 1977 à Meaux, issu d'une famille bourgeoise de Chalifert. Son père était médecin de campagne, à Chalifert lorsqu’il s’installa, puis à Montévrain, et sa mère pharmacien à Lagny.
C’est dans l’école primaire de notre village que Philippe et sa soeur Caroline commencèrent leur scolarité. A 10 ans, il fit sa première fouille près de la maison familiale de la rue Pasteur et y trouva un crâne. Sa vocation serait-elle née grâce à cette découverte chaliféroise ?
Toujours est-il que notre village peut aujourd’hui s’enorgueillir d’avoir ouvert la voie à ce jeune homme passionné de vieux os et dont les titres de gloire ne cessent de se multiplier.
Malgré sa popularité grandissante et son charisme indéniable, Philippe garde la tête froide.
Son dernier exploit/espoir en date : rendre sa tête au bon roi Henri IV.
Il n’est pas encore né celui qui lui fera perdre la sienne !
La Plume fourniture encrier plume

Commenter cet article