Des monstres

Publié le par La Plume de Chalifert

Monstres.jpg 

Chez nous c'est toute l'année !

Cette semaine, je suis d'humeur chagrine.

L'automne est là, il pleut. Dans quelques jours, quelques semaines au plus, les feuilles auront déserté les arbres, les fleurs seront fanées, et notre village apparaîtra tel qu'en lui-même : peu attrayant. L'on découvrira les ordures de toutes sortes jetées le long des chemins et que la nature avait recouvertes pendant les mois d'été.

J'aime assez le slogan adopté par le conseil municipal et affiché sur les panneaux administratifs : « Dehors c'est aussi chez vous ». C'est un peu ironique, car, si l'on inspecte la voirie, il n'y pas de quoi pavoiser. Nos chemins, rues et allées sont défoncés et difficilement praticables malgré les « reprises » effectuées de temps en temps à grand renfort de petits cailloux qui sautent de leurs trous dès que passent les voitures.

De surcroît, certains habitants de Chalifert pensent que « les monstres » c'est toute l'année. Ce n'est pas faute de leur rappeler que les bennes de ramassage passent tous les trois mois.

Pour couronner le tout, la circulation dans le village tourne au cauchemar aux « heures de pointe ». Il a fallu 20 minutes vendredi matin à une personne venant de Coupvray, pour effectuer le trajet de l'église à la rue des Coulommières !

Impossible de faire valoir sa priorité !

A quand des feux tricolores au carrefour de la ferme ?

La PlumeClipart image fourniture encrier plume

Publié le 30 septembre 2010

 

Commenter cet article