Des plantations de l'automne

Publié le par La Plume de Chalifert

Arbre-remarquable.JPG

Première partie : attention aux intrus !

L'automne est de loin la meilleure saison pour planter arbres et arbustes. Ne dit-on pas : « A la Sainte Catherine tout bois prend racine » ? Il suffit donc quelquefois de couper une branche, l'enfoncer dans la terre aux environs du 25 novembre, et d'attendre le printemps pour constater le résultat !

Néanmoins, soyons prudents et ne plantons pas sans quelque discernement, car il se peut, quelques années plus tard, que nous regrettions de nous être fait plaisir, par exemple, avec un mini cèdre qui obstrue maintenant les fenêtres de notre maison.

Par ailleurs, il y a tous ceux que nous n'avons pas invités mais qui, tels de petits hélicoptères, atterrissent dans nos jardins, germent, puis montrent le bout de leur nez et que nous trouvons si attendrissants que nous les laissons grandir, les soignons, pour nous apercevoir qu'ils finissent par prendre des proportions que nous n'arrivons plus à maîtriser.

Si nous ne souhaitons pas tuer le sycomore ou le chêne qui s'est ainsi imposé – il est tellement joli à l'automne ! - nous avons la solution de l'élagage. Cependant, de même que les cheveux lorsqu'on les coupe, cela lui redonne un coup de fouet et il repart de plus belle jusqu'à devenir un arbre très envahissant qui, bien que n'étant pas forcément remarquable, est malgré tout remarqué par les satellites de Google ou de l'IGN. Dès le moment où il sert de repère sur les cartes d'état-major, nous n'avons plus aucun pouvoir sur lui !

Plantons, oui, mais gardons de l'espace pour que la nature ne nous étouffe pas !

La PlumeClipart image fourniture encrier plume

Publié le 9 novembre 2010

Commenter cet article