Des vestiges de nos lavoirs

Publié le par La Plume de Chalifert

Lavoir debout

Le partage des eaux

Vous le savez peut-être, notre village possède non pas un, mais deux lavoirs.

Le premier est situé dans la bien nommée « sente du lavoir » qui débouche sur la rue Pasteur. Il n'en reste que quelques poteaux rouillés ou de béton et un très grand et profond bassin rempli d'eau (environ 20 cm), envahie par des herbes et de longs « cheveux » verts.

Lavoir-sente.JPG 

Par un petit orifice coule un mince filet d'eau provenant sans doute d'une source proche. Si un petit chien tente de s'y désaltérer, il risque fort de ne pouvoir, après y être tombé, remonter sur le bord.

Lavoir-sente-eau.JPG

Fontaine de la Sente du lavoir

Lavoir-sente-source.JPG

Le second lavoir, rénové en son temps, fait partie du patrimoine de notre village et agrémente la ruelle Canet.

Lavoir-d-en-bas.JPG 

Les deux parties couvertes qui, au siècle dernier, abritaient du soleil les lavandières de Chalifert, ont été regarnies de tuiles plates d'un joli effet.

Lavoir-source.JPG 

D'une petite grotte coule une source qui vient alimenter le bassin. Là aussi, de longs cheveux de sirène stagnent au fond et à la surface de l'eau.

Lavoir-jeux-d-eau.JPG

Autrefois, les femmes qui venaient battre leur linge au lavoir (on n'a jamais vu un homme effectuer cette tâche ingrate !), pouvaient utiliser une petite « commodité » dont les murs ont été détruits. Seules demeurent les empreintes de pieds (et la trace du trou) qui marquaient la limite à ne pas dépasser en cas d'utilisation.

Lavoir commodité 

C'était au temps où l'on n'obligeait pas encore les Chaliférois au partage des eaux (usées d'un côté et pluie ou sources de l'autre) qui s'écoulaient joyeusement dans la nature !

La PlumeClipart image fourniture encrier plume

Publié le 28 mars 2011

Commenter cet article