Des voeux 2014

Publié le par La Plume de Chalifert

Municipales-2014.jpg

Pas de campagne pour notre village ?

Le 17 janvier dernier, Laurent Simon et son conseil municipal recevaient les Chaliférois et autres personnalités régionales, départementales et parlementaire pour une cérémonie des vœux pas comme les autres : la dernière de la mandature.

Le quatuor à cordes Giacomo, bien connu des habitants du village, entretint, pendant un bon moment, une charmante ambiance de musique de chambre.

Ce petit concert terminé, Laurent Simon, sobrement et efficacement, remercia tous les officiels présents, les membres du conseil municipal sortant, les agents techniques tellement présents et efficaces sur notre territoire, mais se retint d’annoncer sa candidature à sa propre succession. Ce fut déjà chose faite l’an dernier.

Il semblerait que Chalifert, contrairement aux élections municipales précédentes, ne connaisse pas, en 2014, de lutte fratricide pour la conquête de la mairie.

Le nouveau mode de scrutin imposé à partir de cette année met sans doute un frein à la constitution de plusieurs listes.

En effet, notre village, qui a dépassé les 1 100 habitants, est entré dans la cour des grands.

En dehors de la parité absolue qui fut déjà le cas lors de l’élection de 2008 (pour mémoire : 8 femmes et 7 hommes), nous n’aurons plus le droit, désormais, de raturer nos bulletins de vote. Une liste complète sinon rien !

Finis le panachage et l’élection d’un villageois qui n’était pas candidat, ce qui, nous devons le rappeler, n’est jamais arrivé depuis des décennies.

Le panachage, comme son nom l’indique, avait pour but de mélanger les genres dans les conseils municipaux.

Pour nous consoler il nous restera toujours le Café Nature pour y déguster un Panaché après avoir rempli notre devoir électoral.

Tous aux urnes le 23 mars !

 

La plume  fourniture encrier plume

Publié le 3 février 2014

Commenter cet article