Du mystère des jardinières disparues

Publié le par La Plume de Chalifert

Cimetiere-vert.jpg

Humour macabre

Il y a un an, presque jour pour jour, je vous faisais part des étranges faits qui se produisaient dans le cimetière du village. En l’occurrence, disparitions régulières de jardinières fleuries.

Si l’un des prédateurs, sans doute pris de remords, avait quelque temps après, déposé trois pots de fleurs rouges sur des tombes différentes, à la grande surprise des familles concernées, les larcins ont recommencé cette année.

Mais le mystère reste entier car personne n’a jamais vu un visiteur entrer les mains vides et ressortir du cimetière les bras chargés.

Les plus fins limiers mis sur la trace de ces pilleurs indélicats, n’ont déposé, à ce jour, aucune conclusion.

Il faut donc faire un peu de remue-méninges et tenter de comprendre.

Dans son blog, Nicolas (voir lien sur la page d’accueil), explique comment ne pas se faire « piquer » les plantations nouvelles tout en gardant l’humidité au fond des jardinières. Toutefois, il ne parle pas de celles déposées sur les tombes. En conséquence, toutes les hypothèses restent ouvertes.

L’on m’a dit qu’un gros merle déterrerait les fleurs fraîchement repiquées. Cependant, il n’enlève pas les pots.

Je n’ose avancer l’idée qui m’est venue à l’esprit sous peine que ma plume ne vous paraisse complètement « piquée », néanmoins je me lance !

Personne ne les ayant jamais rencontrés, les prédateurs doivent se trouver sur place.

Tout le monde a entendu parler des vampires et n’en a jamais vu qu’au cinéma.

Mais, me direz-vous, ils se nourrissent de sang des humains vivants ! 

Cependant, alors que chacun fait un effort en faveur de la planète, peut-être nos vampires sont-ils devenus végétaliens et se régalent-ils des plantes qu’on leur offre en abondance dans ce jardin pas si tranquille !

Essayons, juste pour les rendre malades, car ils sont immortels, de planter cette petite graine de soja bio qui fait actuellement des ravages en Allemagne !

Pour les enfants qui liraient cette chronique : "n’ayez pas peur, les vampires ne sortent que la nuit !"

 

La PlumeClipart image fourniture encrier plume

Publié le 6 juin 2011

Commenter cet article