Un an de petites chroniques

Publié le par La Plume de Chalifert

Statues-main.JPG

Il y a tout juste un an, le 25 novembre 2009, j'ouvrais cette page avec une chronique intitulée : Du droit à l'image. Un an après, tenant compte du fait que je me suis accordé quelques vacances au long de l'année, je signe aujourd'hui ma 42ème chronique !

Rien n'a changé sur le site de notre village malgré un petit rappel au mois de mai, personne, à part Laurent Simon, notre maire, n'a souhaité se laisser « poster » sur ce site.

Heureusement, j'ai pu, avec leur approbation bêlante, brayante, hennissante, ou sifflante (cygne), vous faire découvrir les animaux qui font la joie des enfants qui les rencontrent au hasard de leur promenade. Qu'ils en soient remerciés !

J'aurais aimé tirer le portrait des sangliers qui hantent nos bois, mais il est plus prudent de ne pas provoquer ces charmants animaux, bien que je sois certaine que l'un d'eux eût aimé figurer sur cette page.

A ce sujet, n’oublions pas qu’une battue aura lieu le lundi 6 décembre prochain dans les bois des allées Saint Eloi, Renoir, Jean de la Fontaine et chemin de Meaux. Mais au fait, pourquoi appelle-t-on cela une « battue » alors qu’il s’agit d’abattre des animaux nuisibles ?

J'ai donc choisi, pour illustrer cette énième chronique, un personnage qui, malgré tous ses efforts pour échapper à mon objectif en se couvrant le visage d'une main, n'a rien pu faire pour m'empêcher de l'immortaliser dans la neige qui habillait ce matin ses compagnons, plutôt habitués à poser nus ! (Espace de sculptures de la Dhuys).

La PlumeClipart image fourniture encrier plume

Publié le 25 novembre 2010

Commenter cet article